03/12/2009

Indignes Amalgames

 

L’auteur de la critique de l’Edito du 1er Décembre « Referendum et Phantasmes », parue dans la Libre de ce jour, devrait commencer par balayer devant sa propre porte : je fais référence à sa phrase «  … alors que personne ne reproche jamais rien, par exemple aux Chinois, aux Indiens ou aux juifs installés chez nous… ». Il est évidemment sous-entendu que les juifs (minuscule) ne sont pas des Belges au même titre que les Chinois et Indiens (majuscule). En fait d’amalgame on ne fait pas mieux, car ces propos banalisent une dérive antisémite qui se perpétue – au mieux involontairement - sous le couvert d’une  basse flatterie : « …sont d’une discrétion exemplaire » !

 

Quant au fond de la controverse sur les minarets, le vote Suisse est en contradiction flagrante avec les valeurs fondamentales partagées par la grande majorité des européens et c’est sur ce plan là exclusivement qu’il doit être dénoncé de façon nécessaire et suffisante.

 

Les questions légitimes sur la réciprocité, les revendications identitaires, et tous les autres aspects liés à l’intégration des musulmans dans leurs pays d’accueil respectifs font partie d’un autre débat utile autant que nécessaire. Il faut par ailleurs noter qu’avec l’exception notoire du Grand Mufti d’Egypte, le monde musulman a réagi – jusqu’à présent - avec beaucoup plus de maturité à cet événement que lors de l’affaire des caricatures.

12:07 Écrit par Paul N. Goldschmidt 13 Ave. Victoria 1000 Bruxelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.